Posted on

Conférence « De la paysanne à l’agricultrice… »

« De la paysanne à l’agricultrice : les femmes et la « révolution silencieuse » en Loir-et-Cher (1945-1980) »
Par Jérôme Pelletier, Auteur d’une thèse en histoire contemporaine déposée à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense

Fruit d’un travail de thèse soutenue en 2010, le propos de cette conférence doit permettre d’éclairer la façon dont une catégorie de travailleuses, les paysannes ou femmes de paysans, tente de profiter d’un contexte favorable, celui des transformations profondes que connaît l’agriculture française à partir de la Libération, pour s’inventer un métier et s’affirmer dans un monde où le poids des logiques de genre est particulièrement opérant.
A travers des archives inédites, il s’agit de montrer comment un groupe de femmes a cherché à s’approprier des techniques nouvelles, facteur de légitimation professionnelle, en usant d’outils d’abord destinés à leurs époux ; puis de montrer qu’une première forme de reconnaissance s’opère à travers une représentation des femmes dans les instances professionnelles ; pour finalement mesurer le poids des contraintes dont les femmes sont à la fois victimes et porteuses.

 

 

Posted on

Conférence « Des confréries en Blésois du XVe au XXe siècle »

Bâton d'une confrérie dédiée à Saint-Fiacre

Par Jean-Paul SAUVAGE, Historien, conservateur du Musée d’Arts Religieux de Blois et président de la SSLLC

Les associations religieuses réunies autour de la dévotion d’un saint-patron, guérisseur ou protecteur de métiers ou intercesseur puissant ont été un élément important de sociabilité dans les paroisses jusqu’à une époque récente. Leur trace dans le mobilier des églises reste important à travers les bâtons de confréries, les tableaux et les vitraux provenant des chapelles de confréries, mais aussi les cierges de procession, les bancs… Ce travail, en partie inédit a trouvé ses sources dans les archives diocésaines de Blois, qui abrite des archives diocésaines et des registres de catholicité de toutes les paroisses du diocèse.

L’image d’illustration présente l’un des bâton du XVIIe siècle d’une confrérie dédiée à Saint Fiacre, et conservé au Musée d’Arts Religieux de Blois (n° Inv 94.3.31 Fe. Provenance: dépôt: de M’ le Curé de Saint Saturnin en 1963). Saint Fiacre était un moine venu ermite en forêt de Brie, né en Irlande en 650. Grâce à son
jardin, il nourrissait les pauvres et les soignaient en cultivant des plantes médicinales…

.

 

 

Posted on

Visite de l’exposition « Loir-et-Cher, territoire d’industries ! 250 ans de dynamisme et d’innovation »

Nous proposons aux membres de l’association d’assister à une visite commentée de l’exposition temporaire des Archives Départementales de Loir-et-Cher le samedi 21 mai à 10h. Cette exposition est présentée du 7 avril au 8 juillet 2022 sur le site des archives contemporaine et foncières, à Vineuil. Le nombre de places est limité à 15 personnes. Vous pouvez vous inscrire par courriel.

Posted on

Conférence « Chambord et le problème du modèle en bois attribué à Dominique DE CORTONE »

Par Jean-Sylvain CAILLOU, le 4 mai 2022 à 18h salle Kléber LOUSTAU de l’Hôtel du Département de Loir-et-Cher
Ancien membre de la SSLLC parti travailler pendant de nombreuses années à l’étranger. Il est archéologue, auteur de recherches sur Chambord et les souterrains du Blaisois, docteur en histoire et civilisations de l’Antiquité, et expert judiciaire.

Si Chambord est le château le plus connu du Val de Loire, les archives concernant le début de sa construction sont peu nombreuses et ne disent mot, ni du projet initial ni de son architecte. Une ancienne maquette du château fut heureusement découverte dans une maison de Blois à la fin du XVIIe siècle par André FÉLIBIEN. Il en fit une description et des dessins « par lesquels on peut juger de l’intention de l’architecte et de la différence de cette pensée avec ce qui a été exécuté ».

Depuis les premières monographies sur Chambord, celles de Louis DE LA SAUSSAYE au XIXe siècle, jusqu’aux publications les plus récentes, le modèle en bois est systématiquement considéré comme un projet antérieur au début du chantier de Chambord, en septembre 1519. La dernière étude sur le sujet va même jusqu’à supposer que cette maquette, attribuée à l’architecte italien Dominique DE CORTONE, reflèterait le projet d’un « édifice de dimensions assez réduites par rapport au château actuel » qui aurait été conçu entre août 1516 et mai 1518.

À la lumière des observations architecturales les plus récentes, le réexamen que nous proposons arrive à des conclusions sensiblement différentes. Il invite à reconnaître un projet réalisé après une première phase de travaux – ce qui expliquerait aussi les similitudes – et proposant une redéfinition des espaces intérieurs du château consécutive à la révision du plan d’ensemble par François Ier en 1526, au retour de sa captivité en Espagne.

 

André FÉLIBIEN, manuscrit page 55 © collection du Château de Cheverny (Photographie Suzanne NAGY)
Posted on

Actualités de l’association

Attention ce site est en cours de mise à jour. N’hésitez pas à revenir régulièrement…

EDITO
2021 fut pour notre société l’année du renouveau après de nombreux aléas. La nouvelle équipe élue au mois de mai 2021 a non seulement réorganisé administrativement l’association, mais a également réaménagé les locaux. Et la tâche est encore loin d’être terminée. D’ailleurs, la mise à jour de ce site internet a été longtemps repoussée pour des raisons administratives et techniques. Nous avons donc privilégié l’utilisation de la page Facebook de la société pour la communication des conférences en 2021 et 2022.

Outre la gestion courante de l’association, depuis presque un an maintenant, nous avons réussi à reprendre des activités normales : accueil des adhérents, ventes de livres, participation aux Rendez-Vous de l’Histoire 2021, reprise du cycle de conférence le 9 novembre 2021. Sans complètement révolutionner le fonctionnement de l’association, nous avons engagé quelques innovations notables qui facilitent son fonctionnement. Ainsi, l’organisation des conférences dans la salle Kléber LOUSTAU de l’Hôtel Départemental permet l’enregistrement vidéo des conférences et des assemblées générales. Une chaine Viméo est en cours de création pour la diffusion de ces vidéos.

Enfin, sur le plan administratif, depuis 2022 nous déclarons régulièrement à  la préfecture toutes les modifications, conformément à la législation. Ce qui n’avait pas été fait depuis 2005. Cela a été l’occasion de constater que les statuts qui dataient de 1977 devaient eux aussi être revus car en partie obsolètes. Nous avons donc soumis à l’approbation des adhérents une nouvelle version des statuts qui a été approuvé par la majorité des votants présents lors de l’assemblée générale du 6 avril 2022. Enfin, lors de la dernière assemblée générale, en septembre dernier, un tiers du conseil d’administration a été renouvelé conformément aux statuts. Un article sera prochainement consacré aux dernières évolutions du conseil d’administration.

Posted on

Palmyre et la Syrie un patrimoine millénaire en péril

2 mars 2016, Blois 19h15

Auditorium Abbé-Grégoire, près de la Halle aux grains.

Conférence par Annie Sartre
Professeur d’histoire ancienne, émérite de l’Université d’Artois

 

Conférences “Les mercredis de l’histoire”

Tous les mois à Blois à 18h15 – Auditorium Abbé-Grégoire, près de la Halle aux grains. Ouvert au public : 6 €.

13 janvier 2016, Blois 18h15

Auditorium Abbé-Grégoire, près de la Halle aux grains. Conférence par Marc BOUYSSOU, Docteur en histoire, Université de Tours.  

Conférence du 7 février : « 25 juin 1940 – 1er mars 1943 : la Ligne de Démarcation et le Loir-et-Cher éclaté »

Le Loir et Cher fait partie des treize départements traversés par la Ligne de Démarcation et la partie dont il est amputé fut rattachée au département de l’Indre. Instituée par l’Armistice du 22 juin 1940, cette séparation va constituer une véritable frontière intérieure. La Ligne de Démarcation sera officiellement supprimée le 1er mars 1943, après […]

2 mars 2016, Blois 19h15

Auditorium Abbé-Grégoire, près de la Halle aux grains.

Conférence par Annie Sartre
Professeur d’histoire ancienne, émérite de l’Université d’Artois

 

Conférences “Les mercredis de l’histoire”

Tous les mois à Blois à 18h15 – Auditorium Abbé-Grégoire, près de la Halle aux grains. Ouvert au public : 6 €.

13 janvier 2016, Blois 18h15

Auditorium Abbé-Grégoire, près de la Halle aux grains. Conférence par Marc BOUYSSOU, Docteur en histoire, Université de Tours.  

Conférence du 7 février : « 25 juin 1940 – 1er mars 1943 : la Ligne de Démarcation et le Loir-et-Cher éclaté »

Le Loir et Cher fait partie des treize départements traversés par la Ligne de Démarcation et la partie dont il est amputé fut rattachée au département de l’Indre. Instituée par l’Armistice du 22 juin 1940, cette séparation va constituer une véritable frontière intérieure. La Ligne de Démarcation sera officiellement supprimée le 1er mars 1943, après […]

2 mars 2016, Blois 19h15

Auditorium Abbé-Grégoire, près de la Halle aux grains.

Conférence par Annie Sartre
Professeur d’histoire ancienne, émérite de l’Université d’Artois

 

Conférences “Les mercredis de l’histoire”

Tous les mois à Blois à 18h15 – Auditorium Abbé-Grégoire, près de la Halle aux grains. Ouvert au public : 6 €.

13 janvier 2016, Blois 18h15

Auditorium Abbé-Grégoire, près de la Halle aux grains. Conférence par Marc BOUYSSOU, Docteur en histoire, Université de Tours.  

Conférence du 7 février : « 25 juin 1940 – 1er mars 1943 : la Ligne de Démarcation et le Loir-et-Cher éclaté »

Le Loir et Cher fait partie des treize départements traversés par la Ligne de Démarcation et la partie dont il est amputé fut rattachée au département de l’Indre. Instituée par l’Armistice du 22 juin 1940, cette séparation va constituer une véritable frontière intérieure. La Ligne de Démarcation sera officiellement supprimée le 1er mars 1943, après […]

Posted on

Loches : immersion médiévale

ssllc visite excursion loches mai 2016

Dimanche 22 mai 2016

La cité royale de Loches et l’abbaye de Beaulieu-les-Loches

Commentaire historique des visites par
Colette BEAUNE et Marc BOUYSSOU

Une journée d’excursion en autocar grand tourisme avec visites guidées
déjeuner et pause conviviale « tea time ». Retour à Blois 19h30.