Calendrier

Fév
1
mer
Conférence « La serinette et l’oiseau… » @ Salle Kléber LOUSTAU, Hôtel départemental de Loir-et-Cher
Fév 1 @ 18h00 – 20h00

« La serinette et l’oiseau : imitations mutuelles de la culture et de la nature » par Clotilde Boitard, auteure d’une thèse sur les animaux apprivoisés au XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle (thèse soutenue en décembre dernier à l’Université de Rouen-Normandie).

La Maison de la Magie présente depuis 25 ans maintenant « La leçon de chant » un automate exceptionnel réalisé par l’horloger-magicien blésois Jean Eugène ROBERT-HOUDIN (1805-1871). Cet automate s’inspire du dressage par « serinette », une activité qui fit fureur dans les milieux aristocratiques au XVIIIe siècle, et qui consistait à apprendre à de petits oiseaux à répéter un air de musique.  Si l’orgue de l’automate date de 1843, ces types d’instruments de musique mécanique datent du siècle précédent et leurs origines se situent à l’est de la France. La première serinette a en effet été conçue et fabriquée à Mirecourt dans les Vosges.

Plusieurs espèces de passereaux sont, en effet, aptes sous certaines conditions à apprendre des mélodies. Certains individus le font naturellement et c’est ce constat qui a inspiré la mode des serinettes. Clotilde BOITARD, qui vient de soutenir une thèse intitulée « La Nature au foyer : les animaux apprivoisés au XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle » sous la direction de Michel BIARD à l’Université de Rouen-Normandie,  vous propose d’en découvrir l’histoire…

La Serinette, dit aussi Dame variant ses amusements, 1751.